COMMENT GÂTER UN ENFANT

Montre-lui qu'il doit prendre du confort avec des choses, des objets, au lieu des êtres humains.  Rassure-toi qu'il a une bonne quantité de suces, et enfourres-en une dans sa bouche à chaque fois qu'il pleure.  S'il continue à pleurer, mets-le dans une balançoire de bébé ou un petit siège.  S'il continue à pleurer encore, il n'a pas compris le message que tu n'es pas dispnible, mais n'inquiète-toi pas--il va finir par le comprendre.  Achète un de ces oursons en peluche qui joue le son des battements de coeur; peut-être qu'il va s'attacher à l'ourson et te laissera tranquille.  Sinon, assieds-le devant la télévision.

Laisse-le apprendre aussi vite que possible qu'il est tout seul dans ce monde cruel.  Le fait de suivre le règlement numéro 1 va aider à transmettre cette information, mais tu peux augmenter cette expérience beaucoup en ignorant ses pleurs le plus possible.  Ceci va l'aider à comprendre que personne ne s'intéresse à lui, à son bien-être et que c'est à lui d'apprendre à se débrouiller seul dans le monde...il ne peut pas compter sur personne.

Peu importe ce que tu fais, ne l'allaite pas.  Les biberons sont beaucoup plus pratique parce que tu peux les monter sur une couverte pendant qu'il boit, et tu peux continuer à faire ce que tu avais à faire.  Si tu l'allaites, ça va le laisser faire des demandes sur toi beaucoup plus facilement, et ainsi prendre plus de ton temps.

Laisse-le avec d'autres personnes aussitôt et autant que tu peux le faire.  Le plus de gardiennes pour lui, le mieux que ça va être.  Le moins de temps que tu vas passer avec lui, le plus que tu vas ruiner ses chances de former un bon attachement avec toi, ou avec quelqu'un d'autre.  N'oublie pas de suivre les règles #1 et #2 lorsque vous êtes obligés d'être ensemble pour un peu de temps.

Garde un horaire rigide pour le nourrir et pour son heure de coucher.  Ceci va lui apprendre au plus vite que ses besoins vont être rencontrés à ta guise et non pas quand il en a vraiment besoin, lui.

Démontre clairement ton irritation lorsque tu es obligé de t'occuper de lui en dépit du fait que tu es très occupé(e).  Laisse-le savoir qu'il est inconvénient et que tu détestes te faire interrompre.  Après tout, tu as beaucoup de choses plus importante à faire, et il doit apprendre à le comprendre.  Ton but est de lui apprendre que du temps égale de l'argent.

N'hésite pas à lui démontrer ton dégoût par rapport aux couches sales et ses régurgitations.  C'est jamais trop tôt pour commencer à lui montrer à avoir des bonnes inhibitations par rapport à son corps.  Tu vas aussi lui montrer combien tu dois supporter pour lui, et combien il te doit dans la vie.

Mets lui de la pression et harcelle-le quand il ne performe pas aussi bien que les enfants de vos amis.  Après tout ce que tu fais pour lui, le moindre des choses qu'il pourrait faire pour toi est de démontrer que tu es une bonne mère/un bon père.  Rassure-toi que tout ton temps de "qualité" avec lui est pour le corriger, et cherche des jouets qui vont le laisser apprendre des choses de lui-même pour que tu n'aies pas à t'occuper de son éducation non plus. 

Crie après lui, et punis-le sévèrement lorsqu'il fait quelque chose de pas correct.  Le plus méchant que tu es, le plus qu'il va avoir peur de toi, et tu n'aura pas à t'inquiéter qu'il fera quelque chose qu'il ne devrait pas faire, et ainsi te gêner en public.  N'essaie pas de mettre ta maison à "l'épreuve des bébés"--si tu cries après assez, et que tu lui donnes assez de tapes aux fesses, il va apprendre à ne pas toucher à tes choses.  S'il continue à se blesser, il apprendre à ne pas être si stupide à l'avenir.  Pourquoi le protéger de la réalité de la vie quotidienne?

Achète-lui beaucoup de jouets pour lui montrer qu'en fait, tu te fais beaucoup de soucies à son égard, que tu l'aimes réellement, même s'il est tellement inconvénient.  Montre-lui l'importance de porter des vêtements de marque et l'importance d'avoir des jouets plus gros et meilleurs que les autres.  Ça peut être sa source d'estime de soi.

Si tu suis tous ces règlements à la lettre, je te garantis que tu auras beaucoup de chances à avoir un enfant gâté.  Son estime de soi sera nul, et sa capacité d'aimer les autres et de faire confiance aux autres personnes sera inexistant.  S'il réussit à passer à travers son adolescence sans tomber dans la drogue et l'alcool, il va être prêt pour participer dans la course pour devenir le plus riche le plus vite et tu n'auras pas à te soucier qu'il va s'arrêter pour les besoins de quelqu'un d'autre, peu importe qui.  Si tu es chanceux, il va devenir exactement comme toi, et il élèvera ses enfants avec les mêmes principes.  Ceci assurera que les générations à venir auront eux aussi, la chance de vivre dans un monde égoïste, détaché, matérialiste.  C'est bon pour l'économie!

POURQUOI DES BÉBÉS PLEURENT?

Les bébés pleurent parce que c'est la seul façon dont ils disposent pour exprimer leurs besoins.  Ça veut dire que quelque chose ne va pas.  Les bébés n'ont pas besoin d'exercer leur poumons, et ils ne le font pas pour manipuler leurs parents, et ce n'est pas "comme ça qu'ils le sont, les bébés" non plus.  Si c'était ce qu'ils font d'habitude, les bébés, les bébés du monde entier pleureraient beaucoup, et nous savons que ce n'est pas le cas.  Les bébés des autres cultures où on trouve un style de maternage différent que ce qu'on voit ici dans l'occident, ne pleurent presque pas du tout.  Les bébés de l'occident, avec les parents détachés sont les seuls qui pleurent beaucoup.

Un bébé qui pleure essaie dire à quelqu'un qu'il n'est pas heureux ou confortable à présent.  Peut-être qu'il a faim, qu'il est mouillé, qu'il a chaud ou froid, qu'il s'ennuie, qu'il se sent seul, qu'il a l'orteil qui lui pique, qu'il est fatigué, ou qu'il a soif.  Il y a une liste sans fin des choses qui pourraient ne pas aller.  C'est notre devoir, en tant que parent, de trouver c'est quoi qui ne va pas, et de resoudre ce problème.  Imagine comment ce serait frustrant de ne pas être capable de te prendre quelque chose à boire même si tu as vraiment soif, ou de ne pas être capable de vous couvrir lorsque vous avez froid.  Ton bébé se fie sur toi pour ces choses-là--tu es tout ce qu'il a dans la vie.  Si tu ne l'aides pas, il reste "handicapé", pas capable de s'aider, et reste malheureux.

Il y a des gens qui sont irrité par le bruit d'un bébé qui pleure, et veut apprendre à leur bébé d'arrêter de pleurer aussi vite que possible.  Ils pensent qu'on réussira ceci le mieux en ignorant les pleurs du bébé.  C'est bien triste, mais parfois ça peut marcher.  Le bébé pleure pendant longtemps sans succès, puis finalement il démissionne et accepte le fait que les gens (ses parents) s'en fouttent carrément de lui..  Il va passer sa vie à essayer de trouver des moyens de se conforter.  Certaines des choses qui vont donner du confort à des bébés à besoins intenses qui sont devenus adultes sont:  la marijuana, la cocaïne, l'alcool, le sexe, la bouffe, et des possessions matérialistes.

En fait, une meilleure façon de montrer au bébé de ne pas pleurer est de répondre à ses pleurs et à ses besoins au plus vite.  Le plupart des bébés vont s'ouvrir au monde, et vont essayer de communiquer avec la personne soignante en utilisant le langage du corps, des voyelles (aah!) ou des petits bruits.  Si quelqu'un répond à ces signaux, le bébé apprend qu'il n'a pas besoin de crier et de pleurer pour avoir de l'attention.  Par contre, si le bébé est forcé à hurler le plus fort possible jusqu'à ce qu'un adulte fâché au visage rouge entre dans la salle pour venir à sa rescousse, il apprendra seulement qu'il doit faire beaucoup de bruit pour se faire écouter, et pour qu'on prenne soin de lui.  Il apprend à pleurer plus.

Et si on parlait de l'idée que "si on donne au bébé tout ce qu'il veut ça va le gâter"?  Bien, c'est vrai que le fait de donner à un enfant plus âgé tout ce qu'il veut du côté matérialiste, des objets (jouets, nouveaux vêtements, etc.), ou la décision de faire ce qu'il veut, peu importe ce que c'est va le laisser grandir avec des idées un peu mélangées par rapport à ce qu'il peut attendre de la vie (genre...mon boss me laissera toujours rentrer tard car c'est ce que je veux...).

Mais un bébé n'a pas la maturité pour avoir des "voeux" encore--tout ce qui peut le faire pleurer est un *besoin*.  Il a besoin d'être confortable (et c'est le cas pour tout le monde, n'est-ce pas?!), il a besoin d'être tenu dans les bras, et conforté par Maman (ou Papa), il a besoin d'être proche à sa Maman, et il a besoin de l'interaction avec d'autres êtres humains.  C'est quoi qui est si terrible dans tout ça?

Y a-t-il une raison en particulier pourquoi un bébé devrait grandir en croyant que sa faim doit être ignoré, pour favoriser un horaire arbitraire?  Pourquoi il y a quelque chose de mal dans le fait qu'il veut être proche à une autre personne?  N'est-il pas ce qu'on veut tout, l'amour de quelqu'un (notre mari, notre femme, nos parents)?  Pourquoi le bébé doit être différent?  Le premier amour de sa vie est sa maman, et si elle nie à son amour pour son bébé, il n'apprendra pas à aimer, tout simplement.  Pas de la bonne façon...il apprendra à aimer en donnant des cadeaux matérialistes.  Pourquoi il faut apprendre à faire une crise d'hystérie pour pouvoir avoir un peu d'attention quand même les bébés sont capables d'apprendre à communiquer sans pleurs, pour gazouiller leurs besoins, et ensuite pour parler d'eux (et non pas de crier pour les faire entendre)?

Tu ne connaîs peut-être pas beaucoup d'adultes qui remettent à plus tard leur faim, pour manger "quand c'est le temps", mais tu as surement rencontré un couple de personnes dans ta vie qui ont des problèmes profonds et chroniques avec leurs rélations intimes, et qui ont de la misère à faire confiance aux autres.  Ont-ils l'air heureux, à ton avis?  Et si on parlait des gens qui passent leur temps à se promouvoir auprès des autres même si ça dérange et ça gêne beaucoup, parce qu'ils veulent être le centre de l'attention?  Où penses-tu qu'ils ont appris à faire ça?  Si les gens sont vraiment honnêtement heureux dans leur peau, et s'ils sont sécure et pensent qu'ils sont uniques et qu'ils sont des individus qui valent quelque chose, c'est rare qu'ils ont besoin de donner constammant ce message à tout le monde qui les entourre.

Donc qu'apprends-tu au bébé si tu refuse de répondre à ses cries, à ses pleurs?  Tu lui dit que tout simplement, tu t'en fous de lui.  Et si Maman, qui représente l'univers complèt dans les yeux du bébé, s'en fout de lui, il est compréhensible que personne d'autre va l'aimer non plus.  Le bébé ne sait pas que tu as dans les idées d'empêcher de le gâter.  Tout ce qu'il sait c'est qu'il te veut (veut être dans tes bras, etc.) et qu'il a besoin de toi, et même s'il te supplie de venir le voir, dans la façon qu'il connaît, tu vires ton dos contre lui, et l'ignore.  Quelle tristesse.  On ne se demande plus pourquoi notre société est tellement fucké de nos jour.  On est mal élevés.
 
 
 
 
 

Hosting by WebRing.