Poetic Space ||| About |||| Guestbook |||| Etherealism Literary Journal |||| Library ||| The Poet as Flourishing
Forums ||| Chat Rooms ||| The Wanderlust Poets Society ||| Links ||| Contact ||| Stores
Arthur Rimbaud
Poetry ||| Letters |||| Portraits |||| Biography |||| Astrology Chart |||| Books ||| Links

Phrases
by Arthur Rimbaud (1872-75).

Quand le monde sera réduit en un seul bois noir pour nos quatre yeux étonnés, — en une plage pour deux enfants fidèles, — en une maison musicale pour notre claire sympathie, — je vous trouverai.

Qu'il n'y ait ici-bas qu'un vieillard seul, calme et beau, entouré d'un "luxe inouï", — et je suis à vos genoux.

Que j'aie réalisé tous vos souvenirs, — que je sois celle qui sait vous garrotter, — je vous étoufferai.

Quand nous sommes très forts, — qui recule? très gais, qui tombe de ridicule? Quand nous sommes très méchants, que ferait-on de nous.

Parez-vous, dansez, riez, — je ne pourrai jamais envoyer l'Amour par la fenêtre.

— Ma camarade, mendiante, enfant monstre! comme ça t'est égal, ces malheureuses et ces manoeuvres, et mes embarras. Attache-toi à nous avec ta voix impossible, ta voix unique flatteur de ce vil désespoir.

Une matinée couverte, en Juillet. Un goût de cendres vole dans l'air; — une odeur de bois suant dans l'âtre, — les fleurs rouies, — le saccage des promenades, — la bruine des canaux par les champs — pourquoi pas déjâ les joujoux et l'encens?

J'ai tendu des cordes de clocher â clocher; des guirlandes de fenêtre à fenêtre; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse.

Le haut étang fume continuellement. Quelle sorcière va se dresser sur le couchant blanc? Quelles violettes frondaisons vont descendre?

Pendant que les fonds publics s'écoulent en fêtes de fraternité, il sonne une cloche de feu rose dans les nuages.

Avivant un agréable goût d'encre de Chine, une poudre noire pleut doucement sur ma veillée. — Je baisse les feux du lustre, je me jette sur le lit, et, tourné du côté de l'ombre, je vous vois, mes filles! mes reines!


PAGE 1 OF 2.

• • • • •Dearest Décadent, to read the second page of this series,
kindly click on the link at the very bottom of this page.
• • • • •


• • • •To read poems by Other Horrible Workers (poets
in today's day and age), kindly click HERE.
• • • •

Bookmark and Share


• • • ATTENTION GOOD SCHOLARS!!! • • •
Information for How to Cite this Webpage:

AUTHOR: Arthur Rimbaud (1872-75).
TITLE OF WEBPAGE: PoeticSpace:Rimbaud:Poems:Phrases:Page1
TITLE OF WEBSITE: Poetic SpacePUBLISHER: Lannie Brockstein
DATE PUBLISHED/LAST UPDATED: Aug 23 2013URL/WEBPAGE ADDRESS:
http://webspace.webring.com/people/tl/lanouvelledecadence/rimpoemsphr01.html

• • •Websites that provide examples or that generate citation for essays
in the styles of AMA, MLA, Chicago, Turabian, and more:
Study Guides and Strategies
Son of Citation Machinewikihow: How to Cite a Website• • •


• • •Permanently archive this page as it appears to you today,
for future academic reference, with WebCite.
• • •


• • • • • To read the second page of this series, please click HERE.• • • • •
• • • • •To return to the Rimbaud 'Poetry' section, please click HERE.• • • • •
• • • •You are invited to discuss Arthur Rimbaud in our FORUMS!• • • •



Bookmark and Share

Poetic Space

All Rights Reserved.