Poetic Space ||| About |||| Guestbook |||| Etherealism Literary Journal |||| Library ||| The Poet as Flourishing
Forums ||| Chat Rooms ||| The Wanderlust Poets Society ||| Links ||| Contact ||| Stores
Charles Baudelaire
Poetry ||| Letters |||| Portraits |||| Biography |||| Astrology Chart |||| Books ||| Links

Le Tir et le cimetière
by Charles Baudelaire (1869).

— A la vue du cimetière, Estaminet. — "Singulière enseigne, — se dit notre promeneur, — mais bien faite pour donner soif! A coup sûr, le maître de ce cabaret sait apprécier Horace et les poètes élèves d'Epicure. Peut-être même connaît-il le raffinement profond des anciens Egyptiens, pour qui il n'y avait pas de bon festin sans squelette, ou sans un emblème quelconque de la brièveté de la vie."

Et il entra, but un verre de bière en face des tombes, et fuma lentement un cigare. Puis, la fantaisie le prit de descendre dans ce cimetière, dont l'herbe était si haute et si invitante, et où régnait un si riche soleil.

En effet, la lumière et la chaleur y faisaient rage, et l'on eût dit que le soleil ivre se vautrait tout de son long sur un tapis de fleurs magnifiques engraissées par la destruction. Un immense bruissement de vie remplissait l'air, — la vie des infiniment petits, — coupé à intervalles réguliers par la crépitation des coups de feu d'un tir voisin, qui éclataient comme l'explosion des bouchons de champagne dans le bourdonnement d'une symphonie en sourdine.

Alors, sous le soleil qui lui chauffait le cerveau et dans l'atmosphère des ardents parfums de la Mort, il entendit une voix chuchoter sous la tombe où il s'était assis. Et cette voix disait: "Maudites soient vos cibles et vos carabines, turbulents vivants, qui vous souciez si peu des défunts et de leur divin repos! Maudites soient vos ambitions, maudits soient vos calculs, mortels impatients, qui venez étudier l'art de tuer auprès du sanctuaire de la Mort! Si vous saviez comme le prix est facile à gagner, comme le but est facile à toucher, et combien tout est néant, excepté la Mort, vous ne vous fatigueriez pas tant, laborieux vivants, et vous troubleriez moins souvent le sommeil de ceux qui depuis longtemps ont mis dans le But, dans le seul vrai but de la détestable vie!"


PAGE 1 OF 2.

• • • • •Dearest Décadent, to read the second page of this series,
kindly click on the link at the very bottom of this page.
• • • • •


• • • •To read poems by Other Horrible Workers (poets
in today's day and age), kindly click HERE.
• • • •

Bookmark and Share


• • • ATTENTION GOOD SCHOLARS!!! • • •
Information for How to Cite this Webpage:

AUTHOR: Charles Baudelaire (1869).
TITLE OF WEBPAGE: PoeticSpace:Baudelaire:Poems:LeTirEtLeCimetiere:Page1
TITLE OF WEBSITE: Poetic SpacePUBLISHER: Lannie Brockstein
DATE PUBLISHED/LAST UPDATED: March 16 2014URL/WEBPAGE ADDRESS:
http://webspace.webring.com/people/tl/lanouvelledecadence/baupoemstir01.html

• • •Websites that provide examples or that generate citation for essays
in the styles of AMA, MLA, Chicago, Turabian, and more:
Study Guides and Strategies
Son of Citation Machinewikihow: How to Cite a Website• • •


• • •Permanently archive this page as it appears to you today,
for future academic reference, with WebCite.
• • •


• • • • • To read the second page of this series, please click HERE.• • • • •
• • • • •To return to the previous Table of Contents page, please click HERE.• • • • •
• • • •You are invited to discuss Charles Baudelaire in our FORUMS!• • • •



Bookmark and Share

Poetic Space

All Rights Reserved.