Classement de sites... Inscrivez le vôtre !

Belles Pensées qui enrichissent notre vie!

Un Recueil de Pensées contribuées par les Moustiques au fil des jours...
 
Pour d'autres peintures de Gigi, l'Amour de Doogie,
cliquez la peinture

La vie est éternelle
L'Amour est immortel.
La mort n'est qu'un horizon et
L'horizon n'est autre qu'une limite à notre vue.
 Pour goûter la douceur de la vie,
On doit pouvoir oublier le passé.
Et moi d'ajouter.....
Pour oublier le passé on doit regarder vers l'avenir.
Croire à notre beauté intérieure.
Avoir le regard de l'enfant qui a des étincelles dans les yeux.
Ouvrir son coeur aux malheureux,
leur redonner un sourire quand ils ont des larmes dans les yeux.
 Savoir quoi retenir et quoi laisser avec dignité. (Marcelle)
---------------------
Oh MARCELLE,
Tu commences bien l'année....
Quelle bonne philosophie de vie nous suggère ce poême en deux parties.

Justement au petit déjeuner ce matin, Lionel et moi parlions des pauvres citadins qui n'ont jamais vu que des rampes d'auto-routes et des rues pleines de slush, des briques et des pierres qui leur bouchent le ciel et qui doivent vivre dans en bruit d'enfer constant dans leur grande ville.

Hélas, pour la plupart, ils s'ennuieraient à la campagne, ne "voyant rien" en regardant à l'horizon, "n'entendant rien" dans le battement d'ailes des oiseaux et le chant des grenouilles, se sentant abandonnés sans voisins et ayant peur de la nuit étoilée sans réverbères.

Voilà pourquoi je remercie le Ciel bien plus souvent que je le prie.  J'ai reçu cette grâce précieuse de "voir", "d'entendre", de "comprendre" et d'aimer la nature, telle qu'elle est.

Si vous voyiez ...

le magnifique manteau de neige étincelante qui recouvre à perte de vue, la terre des champs qui se reposent du labeur de l'été, tout autour de ma maison;

les joyeux sapins qui ont coiffé des centaines de petits bonnets blancs sur chacune de leurs branches et que les oiseaux s'amusent à faire dégringoler dans un bruissement soyeux .....

les petites fumées qui sortent gaiement de leurs cheminées et qui, poussées par un même vent, dessinent de folles arabesques dans l'air froid du dehors;

les mésanges, les geais et les tourterelles qui se pressent aux mangeoires bien pourvues,  les bruants des neiges qui s'excitent en bande au bord des routes, le pic qui continue son ménage des arbres et se paie le luxe quotidien de quelques becquées à même le bloc de suif suspendu à la corde à linge.

Si vous "voyiez" tout ça,  comme c'est beau...

Alors, moi Marcelle, je ne sais vraiment pas "quoi laisser avec dignité".  Je prend tout !

Denise


"Il faut se ressembler un
      peu pour se comprendre, mais il faut être un peu
      différents pour s'aimer" Paul Géraldy
(La diversité fait notre richesse pour nous les Moustiks...) (Lolita)

Un éclat de rire, c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

"Une vie sans plaisir, c'est un long voyage sans auberge" (Démocrite)

Devoir d'être heureux
Il n'est pas difficile d'être malheureux ou mécontent; il suffit de s'assoir, comme fait un prince qui attend qu'on l'amuse [...]

Il est toujours difficile d'être heureux; c'est un combat contre beaucoup d'événements et contre beaucoup d'hommes; il se peut que l'on y soit vaincu; il y a sans doute des événements insurmontables et des malheurs plus forts que l'apprenti stoïcien; mais c'est le devoir le plus clair peut-être de ne point se dire vaincu avant d'avoir lutté de toutes ses forces. Et surtout, ce qui me paraît évident, c'est qu'il est impossible que l'on soit heureux si l'on ne veut pas l'être; il faut donc vouloir son bonheur et le faire.

Ce que l'on n'a point assez dit, c'est que c'est un devoir aussi envers les autres que d'être heureux. On dit bien qu'il n'y a d'aimé que celui qui est heureux; mais on oublie que cette récompense est juste et méritée; car le malheur, l'ennui et le désespoir sont dans l'air que nous respirons tous; aussi nous devons reconnaissance et couronne d'athlète à ceux qui digèrent les miasmes, et purifient en quelque sorte la commune vie par leur énergique exemple. Aussi n'y a-t-il rien de plus profond dans l'amour que le serment d'être heureux. Quoi de plus difficile à surmonter que l'ennui, la tristesse ou le malheur de ceux que l'on aime? Tout homme et toute femme devraient penser continuellement à ceci que le bonheur, j'entends celui que l'on conquiert pour soi, est l'offrande la plus belle et la plus généreuse.

Propos sur le bonheur,  Alain

Venez voir une page sur le bonheur faisant suite à ce texte.



"Un véritable ami est plus loyal qu'un frère" Proverbes 18,24b
"La douceur de l'amitié donne plus de joie que la satisfaction de soi." Proverbes 27,9

Les règlements pour être Humain.

Vous allez recevoir un corps.  Vous pouvez l'aimer ou le détester, mais il sera le vôtre pour aussi longtemps que vous vivrez.  Votre façon d'en prendre soin ou non va faire une différence énorme dans votre qualité de vie.

Vous allez apprendre des leçons.  Vous vous êtes enrollés à plein temps à l'école de la Vie.  Chaque jour, on va vous présenter des possibilités pour apprendre ce que vous devez savoir.  Les leçons présentées sont souvent très différentes de celles que vous PENSEZ que vous avez besoin.

Il n'y a pas d'erreurs — seulement des leçons.  Grandir est une succession d'essais, de tâtonnements et d'expérimentations.  Vous pouvez apprendre autant des échecs que des succès.

Une leçon est répétée jusqu'à ce qu'elle soit comprise.  Une leçon vous sera présentée sous différentes formes jusqu'à ce que vous l'ayez apprise.  Quand vous l'aurez apprise (on le saura par le changement dans votre attitude et votre comportement), alors vous pourrez aller vers la leçon suivante.  Apprendre des leçons ne fini jamais.  Il n'y a aucune étape de vie qui ne contient pas une leçon quelconque.   Aussi longtemps que vous vivrez, vous découvrirez qu'il y a toujours une leçon à apprendre.

"Là-bas" n'est pas mieux qu'"ici".  Quand votre "là-bas" deviendra "ici", vous recevrez un autre "là-bas" qui va vous sembler mieux que votre "ici".  Ne soyez pas dupes en croyant que l'innaccessible est mieux que ce que vous avez.
Les autres sont simplement un miroir de vous-mêmes.  Vous ne pouvez aimer ou haïr quelque chose d'une personne à moins que ce soit une réflexion de quelque chose que vous aimez ou détestez en vous-mêmes.  Quand vous êtes tentés de critiquer les autres, demandez-vous pourquoi vous avez ce sentiment si intense.

Il n'en tient qu'à vous de ce que vous faites de votre vie.  Vous avez tous les outils et toutes les ressources dont vous avez besoin.  Rappelez-vous, que par le désir, la détermination et les efforts constants vous pouvez avoir tout ce que vous voulez.  La persistance est la clé du succès.

Toutes les réponses sont au dedans de vous-mêmes.  Les solutions de tous les problèmes de la vie sont à votre portée.  Tout ce que vous avez besoin de faire c'est de demander, regarder, écouter et faire confiance.

Vous allez oublier tout ça....  A moins que vous demeuriez constamment orientés sur les buts que vous vous êtes donné, tout ce que vous venez de lire ne voudra rien dire.

(Traduit par C. Pelletier d'un Extrait de Ann Landers, Windsor Star, Windsor Ontario.  29 novembre, 1997, p. E5)


 Le temps
 

Prends le temps de penser,  c'est la source de la puissance

Prends le temps de jouer, c'est le secret de la jeunesse perpétuelle. 

Prends le temps de lire, c'est la fontaine de la sagesse.

Prends le temps de prier, c'est la plus puissante énergie du monde.

Prends le temps d'aimer, c'est un privilège divin.

Prends le temps d'être un ami, c'est la route du bonheur.

Prends le temps de rire, c'est la musique de l'âme. 

Prends le temps de donner, c’est le reflet du coeur.

Prends le temps de travailler, c'est le prix du succès.
 

PRENDS LE TEMPS...   


Une autre journée qui commence avec ses espoirs
avec ses petites joies et ses peines
avec ses peut-être et ses je t'aime
 avec la vie à vivre et à mourir. Monique

J'ai beaucoup mieux à faire que m'inquiéter de l'avenir: J'ai à le préparer.
Félix-Antoine Savard, 1896-1982, prélat, professeur, romancier et poète québécois. Attribué à Mgr Savard par Doris Lussier.

Si on passait autant de temps à regarder nos affinités au lieu de ne penser qu'à nos différences la vie serait plus douce et l'on vivrait en harmonie .... Monique

Qui se venge d'un petit affront cherche à en recevoir de grands. Proverbe chinois

Si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la
salle d'attente.  Jules Renard, 1864-1910, écrivain français.

Cap sur la Vie
Mettre le cap sur la vie, c'est entreprendre un voyage où nous attend un monde de découvertes, de rencontres et de défis.  C'est aller de sommets en vallées et d'orages en éclaicies.  C'est élargir ses horizons, célébrer les joies et surmonter les déceptions.  Mettre le cap sur la vie, c'est aller au bout de soi et de tous les rêves auxquels on croit.

Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse. Victor Hugo, 1802-1885, écrivain français.

La parole peut prendre plusieurs formes soit directe de la bouche à l'oreille soit enregistrée sur support sonore ou sur papier; cette dernière façon de conserver la parole s'appelle l'écriture (Car quand on lit, on "se" parle; il arrive même qu'on "se" réponde en même temps qu'on "se" parle !.).
La parole est un art et l'art est irrationnel !.  
Les femmes ont fait un grand pas: Ce qui était autrefois une erreur de la secrétaire, est devenu un "bug" de l'ordinateur.

L'homme possède un grand avantage sur l'ordinateur... il peut le débrancher!

Heureux l'enfant qui peut encore s'amuser avec la boite qui contenait l'ordinateur.


Le cerveau, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner. Pierre Daninos, né en 1913, écrivain français.

La musique, la plus belle religion du monde où on ne menace ni ne promet.

L'homme est de feu, la femme d'étoupe, le diable arrive et souffle. Cerventès (Miguel De Cerventes Saavedra), 1547-1616, écrivain espagnol.

Quand notre coeur doit battre au rythme des pulsations du monde, pouvons-nous accepter de rétrécir nos horizons aux limites d'un lieu géographique, ce lieu fût-il la Patrie? Le père Ambroise, (Ambroise Lafortune), 1917-1997, prêtre et écrivain québécois.

Si la femme se tenait sur les sommets l'homme ferait de sa vie... une ascension. Monique

Aimer quelqu'un c'est lui donner de l'importance à ses propres yeux, l'aider à croire en lui même. Monique

Que le soleil vous fasse des clins d'oeil toute la journée, que le parfum des fleurs vous envahisse de son arôme, et que toutes sortes de belles choses vous arrivent cette semaine. Marcelle.

Soyons reconnaissants à la vie car elle nous a donné un coeur pour aimer, pour partager les joies de l'amitié, et des yeux pour comtempler les étoiles... Moi je crois qu'il y a autant d'étoiles que d'êtres humains sur la terre, et que nous avons tous une bonne Étoile qui veille sur nous, toudelou Marcelle:-)))

Alors profitons de cette belle journée ensoleillée et «gratuite» qui nous est donnée encore une fois pour regarder la beauté de tout ce qui nous entoure et surtout pour savoir l'apprécier! Lolita

L'amour est comme le soleil, il éclaire et réchauffe mais il peut aussi aveugler et brûler. J'sais pas de qui!!!! Monique

Il etait une fois un homme qui essayait d'ecrire de la poesie. Apres un bout de temps, il realisa qu'il n'avait qu'a regarder autour de lui pour ecrire toute la poesie du monde. Bau

Gardez dans votre esprit que les choses de primordiale importance. Ne l'innondissez pas de choses quelconques qui sont tres facilement accessibles. Bau


Liens Intéressants


Quand tout est fait et tout est dit, il nous reste l'Amour, l'Amitié, et une bonne mesure de Bonheur dans la Compagnie de gens qui nous sont chers. Bidou

Hosting by WebRing.